Réglementation ENVIRONNEMENTALE

Les niveaux carbone 1 et 2

Comprendre les critères en matière d’émission de gaz à effet de serre de la prochaine réglementation thermique

BESOIN D'UNE ÉTUDE THERMIQUE RT2012

Consultez nos tarifs et nos prestations
Envoyez nous un message

Niveaux "carbone"

Les niveaux Carbone représentent des seuils d’émission de gaz à effet de serre que les nouveaux bâtiments devront respecter pour être en accord avec la nouvelle réglementation RE2020.En effet, la RE2020 a pour objectif de limiter les émissions de gaz à effet de serre lors de la construction, de l’utilisation d’un bâtiment et aussi lors de la fabrication des différents matériaux de construction. Ce document vous explique comment sont calculés ses seuils et comment calcule-t-on les émissions de gaz à effet de serre d’un bâtiment. Il existe trois niveaux Carbone : Carbone 0, Carbone 1, Carbone 2.La RE2020 prend en compte deux calculs. Un premier calcul des émissions de gaz à effet de serre sur l’ensemble de la durée de vie du bâtiment ( Eges) et un deuxième calcul sur les produits de construction et les équipements (chauffage, ventilation ….) des bâtiments (EgesPCE).

Tableau donnant la valeur de Ai en fonction du niveau de performance visé et du type de bâtiment

Tableau donnant la valeur de APCEi en fonction du niveau de performance visé et du type de bâtiment

Calcul des Seuils pour les niveaux Carbone 1 et 2

   Pour les niveaux « Carbone 1 » et « Carbone 2 », les émissions de gaz à effet de serre maximales sur l’ensemble du cycle de vie, Eges,max,1 et Eges,max,2, et les émissions de gaz à effet de serre maximales de l’ensemble des produits de construction et équipements du bâtiment, Eges PCE,max,1 et Eges PCE,max,2 sont définies par :
Pour i allant de 1 à 2.

Eges,max,i = A,i +m,i +Mpark
EgesPCE,max,i = APCE,i +Mpark

(Eges : émission de gaz à effet de serre)

Où :
          1) A,i et APCE,i : les valeurs A,i et APCE,i sont données dans le graphique de gauche en fonction du niveau de performance visé et du type de bâtiment (cf Tableau 1)
          2) Mpark, modulation, exprimée en kg eq. CO2/m²SDP, relative aux places de parkings imposées par les contraintes d’urbanisme et effectivement réalisées, selon la formule suivante :Mpark=(NbPlacesSurface.700+ NbPlacesSouterrain.3000)/SDP

Où :
– NbPlacesSurface : le nombre de places de parking en surface,
– NbPlacesSouterrain : le nombre de places de parking en souterrain,
– SDP : la surface de plancher du bâtiment.

          3) m,i : la modulation (kg eq. CO2/m²SDP) liée à la consommation énergétique suivant la zone climatique, l’altitude et la surface des logements. Sa valeur est fournie par la formule suivante :

mi = ai.⌊MgcType.(MgcGéo +MgCalt +MgcSurf ) -1⌋

Où :
     -ai , dépend du type de bâtiment et du niveau de performance ciblé. Sa valeur (kg eq.CO2/m²SDP) est donnée ci-après : TABLEAU 2
     – MgcType est un coefficient qui est déterminé par l’usage qui sera fait du bâtiment (habitation, bureau…) et de la catégorie CE1 / CE2.
   La catégorie CE1 correspond aux constructions qui n’ont pas vocation à être climatisé. Il est possible de la faire mais au prix d’un malus lors du calcul du Cep (valeur qui indique la valeur de l’efficacité énergétique d’une habitation).
   La catégorie CE2 est dédié aux bâtiments ayant de fortes contraintes, comme des bâtiments en zone de bruit ou en zone climatique très chaude…
     – Mgcgéo, Mgcalt, et Mgcsurf sont les coefficients qui permettent de tenir compte de  la position géographique, de l’altitude et de la surface de l’habitation. Pour une maison individuelle Mgsurf est souvent pris égal à 0.

Calcul du Eges et du Eges,cpe d’une habitation :

   Cette partie se concentre sur le calcul des émissions de gaz à effet de serre d’une habitation.
   Tous les indicateurs sont ramenés à la surface de plancher (SdP) et calculés pour toute la période d’étude de référence (généralement 50 ans).

– EGES : correspond aux émissions de gaz à effet de serre sur l’ensemble du cycle de vie auxquelles sont ajoutés les bénéfices :

Si BénéficesGES > 0 alors EGES = EmissionsGES – BénéficeGES
Sinon EGES = EmissionsGES

– EGES,PCE : qui correspond aux émissions de gaz à effet de serre du contributeur «produits de constructions et équipements» sur l’ensemble du cycle de vie :

Si Bénéfice > 0 EGES,PCE = EmissionsGES,PCE – BénéficeGES
Sinon EGES,PCE = EmissionsGES,PCE.

-EmissionsGES représente la consommation d’énergie pondéré par un coefficient d’émission (ex : émission de carbone liée à l’usage de l’électricité (kgCO2e) = Consommation d’électricité (kWh) x FE (kgCO2/kWh) )
-BénéficesGES représente la production d’énergie d’une habitation, tel que des panneaux solaires :

Bénéfice=Bénéfice,export+(Bénéfice,valorisation)/3

Bénéfice,export=∑_(p,j)▒〖Pef,exp,p,j.(DEref,j-Ip/(Pef,tot,p)-DE,p)〗

Où :
-j : somme sur les différents types d’énergies (électricité, gaz…)
-p : somme sur les différents équipements
-Pef,exp,p,j : quantité totale d’énergie de type j exporté par l’équipement p
-DEref,j : impact de mise à disposition d’un kWh produit par l’équipement p
-Ip : impact environnemental du produit ou équipement p.
-Pef,tot,p : quantité d’énergie produite (chaleur ou électricité) de l’équipement p
-DE,p : impact de la mise à disposition de l’énergie utilisé par l’équipement p

Bénéfice,valorisation= ∑_(k = 1)^13▒|Dk|

   Où D sont les données environnementales des produits et équipements
Bénéfice,export correspond à l’export de la production locale d’énergie du bâtiment.
Bénéfice,valorisation correspond aux bénéfices et charges au-delà du cycle de vie lié à la valorisation matière et énergie hors des frontières du système des « produits de construction et équipements »

mettre en application

liens utiles

Pour en savoir plus sur les sujets abordés dans cette section du guide.

Vous avez un projet de construction.

Envoyez nous vos plans avec vos coordonnées, nous vous appelons pour faire gratuitement un point sur votre projet.

Guide application RT2012

Architectes et maîtres d’œuvre : en fonction du projet que vous réalisez : projet neuf, projet d’extension, rénovation… la réglementation thermique diffère. Afin de vous aider à vous y retrouver nous avons mis en place un guide pratique qui synthétise les obligations auxquelles est soumis votre projet.

Retour au menu du guide pratique

Votre étude thermique, ici

Spécialistes des études thermiques et de l’ingénierie des fluides nous participons à l’élaboration de votre projet.

Retour haut de page